Arnaud Chapal, suppléant

« Mon nom vient d’un petit hameau près de Crocq, où sont nés tant de mes aieux. Mon premier engagement politique était à l’époque de la réforme pour le collège unique, qui avait jeté dans la rue le lycéen que j’étais encore. Depuis, je suis resté soucieux de l’égalité des chances dans notre pays, de justice sociale et
de préservation de l’environnement.
Père d’une fille qui habite maintenant en Norvège, je suis revenu dans la maison familiale après une carrière passionnante dans l’informatique, le numérique comme on dit aujourd’hui, et j’ai été élu au conseil municipal de Basville en 2021.
Car j’ai décidé de consacrer mon temps libre à rendre à la Creuse ce qu’elle m’a offert: une qualité de vie, des échanges amicaux, de l’entraide. Le Creusois a le cœur généreux et sait que la terre est rude.
La qualité de vie que nous voulons passe aussi par le développement d’une agriculture paysanne, adaptée à nos territoires, un élevage traditionnel en plein air adapté à nos territoires, la préservation de la qualité des sols et de l’eau qui sont déterminants pour notre vie, aujourd’hui comme hier. C’est pour cela que j’ai adhéré à EELV, puis fondé une association qui refuse les élevages industriels qui sont la perte des agriculteurs, prisonniers des prix de leurs fournisseurs et d’une rentabilité toujours en baisse.
Notre département doit aussi retrouver des services publics au plus proche des habitants, renforcer les équipes de santé et de soin des personnes âgées.
Je remercie aujourd’hui Catherine Couturier de m’avoir choisi comme suppléant dans le cadre de l’accord
NUPES, afin de redonner ses chances à la Creuse et lui offrir un représentant à l’assemblée nationale qui
sera véritablement proche de la population. »

Cookie Consent with Real Cookie Banner