Votre candidate : Catherine Couturier

Catherine Couturier à la Convention pour les Législatives le 12 mai à Aubervilliers.

« J’ai 63 ans, mon premier engagement date de 1975 au lycée technique (Jean Favard) contre la Réforme Haby (Ministre de l’éducation sous Giscard D’Estaing). Mise en place du collège unique avec un savoir minimal et un enseignement au rabais (tronc commun). A cette époque, elle visait déjà à produire des travailleurs et non des citoyens. Elle était une réponse à la demande du patronat et un instrument de sujétion sociale. Ma participation active aux AG et à l’organisation des manifestations, je l’ai payé cash : « vas voir ailleurs »

Cette première expérience d’animer des débats pour construire du collectif afin d’agir et ne pas se laisser dominer par les puissants sera ma colonne vertébrale de mon engagement syndical à la CGT durant toute ma vie professionnelle et encore aujourd’hui à la retraite.

C’est en toute conscience que j’ai fait le choix de rentrer dans la fonction publique pour mettre mes compétences de technicienne au service des usagers du téléphone et ainsi contribuer à assurer une mission de service public. 

L’éclatement, la privatisation, la mise en concurrence de France Télécom, l’usager devenu le client me pousseront en 2005 à aller vers un nouveau métier cette fois au service des salariés : Chargée de mission RH en hygiène, santé et sécurité au travail auprès des collectivités territoriales.

J’ai grandi dans une famille Creusoise, qui m’a donné le goût à m’investir pour l’intérêt général, pour la solidarité, pour l’égalité et la fraternité. Il n’y avait pas un repas en famille sans parler politique, tous à gauche mais pas forcément tous d’accord. 

Changer la société pour une meilleure répartition des richesses et sortir de ce système capitaliste qui broie les Hommes et Femmes et pille la nature fut pour moi une évidence. Agir syndicalement c’était bien mais il me manquait une jambe pour avancer. Je l’ai trouvé dans mon engagement politique au PCF puis à La France Insoumise. Cet engagement je l’ai mis au service des habitants de la ville de Limay de 2001 à 2020 en tant qu’élue municipale. 

Aujourd’hui, mes valeurs, mon expérience, ma détermination je veux les mettre au bénéfice de toutes et tous et notamment des habitants mon département La Creuse.

Pour un monde meilleur. 

Sans vous, sans votre envie d’un autre choix de société, je ne pourrai rien, je compte sur vous. »

Cookie Consent with Real Cookie Banner